22

00:00 > 01:30

La Fanfare Ciocărlia (littéralement : le chant de l’alouette) a été fondée par Henry Ernst, qui a découvert en 1996 le brassband de Zece Prajini, un petit village roumain retiré. Après avoir retenu une douzaine de ses musiciens, l’amateur allemand de musiques du monde organisa une première tournée dans son pays, qui fut couronnée de succès. Depuis, la fanfare s’est étoffée et compte 24 musiciens qui se produisent dans le monde entier, maintenant plus vivante que jamais la tradition héritée de leurs aïeux et l’esprit authentique de la musique tzigane. La vitesse vertigineuse de ses interprétations, les changements de rythme dont elle est capable et les sonorités de ses cuivres distinguent cette fanfare de toutes les autres. Faisant résonner les grooves des Balkans depuis plus de 20 ans, elle se sent aussi à l’aise dans le répertoire tzigane que dans les chants populaires roumains, les standards du jazz, le rock ou le funk.  Pour célébrer cet anniversaire qui marque un premier milestone, elle a sorti un nouveau CD intitulé « Onwards to Mars » et couronné « meilleur album européen sorti en 2017 » par les Songlines Music Awards. La Fanfare Ciocărlia y explore le folklore roumain mais aussi les musiques contemporaines des Balkans, et y noue des collaborations exceptionnelles, comme avec Puerto Candelaria, l’un des meilleurs groupes colombiens de cumbia.