10

Samuel Hasselhorn baryton – Justus Zeyen piano

Programme

Sehnsucht Franz Schubert
Im Frühling, D 882 Franz Schubert
Das Heimweh, D 456 Franz Schubert
Totengräbers Heimweh, D 842 Franz Schubert
Erlkönig, D 328 Franz Schubert
Litanei auf das Fest aller Seelen, D 343 Franz Schubert
Nachtstück, D 672 Franz Schubert
Schwesterlein (49 Deutsche Volkslieder, WoO 33/15) Johannes Brahms
In stiller Nacht (49 Deutsche Volkslieder, WoO 33/42) Johannes Brahms
Wach auf mein Herzensschöne Johannes Brahms
Mein Mädel hat einen Rosenmund (49 Deutsche Volkslieder, WoO 33/25) Johannes Brahms
Tragödie 1 & 2 Robert Schumann
Dein Angesicht (Fünf Lieder und Gesänge, op.127/2) Robert Schumann
Du bist wie eine Blume (Myrthen, op.25/24) Robert Schumann
Mein Wagen rollet langsam (Vier Gesänge, op. 142) Robert Schumann
Abends am Strand (Romanzen und Balladen, I, op. 45/3) Robert Schumann
Die beiden Grenadiere (Romanzen und Balladen, II, op. 49/1) Robert Schumann
Belsazar Robert Schumann
Heimweh Hugo Wolf
Nachtzauber Hugo Wolf
Die Nacht Hugo Wolf
Der Freund Hugo Wolf
Seemanns Abschied Hugo Wolf


En juin 2018, le baryton allemand Samuel Hasselhorn s’est hissé en première place de notre prestigieux Concours Reine Elisabeth national. Souvenez-vous, lors de la demi-finale, le chanteur s’était distingué en faisant un choix radical : un programme entièrement dédié au lied allemand. Un choix qui a porté ses fruits et qui démontre la force de caractère et l’intelligence de ce baryton de 28 ans. De retour sur la scène de la Grande Salle Henry Le Bœuf pour un nouveau triomphe, Samuel Hasselhorn vous propose un répertoire dédié au même quadrige allemand : Schubert, Schumann, Brahms et Wolf. Un voyage au pays de la mélodie, où se côtoient l’effusion des sentiments romantique, l’intimité de la musique de chambre et l’infinie profondeur de la poésie germanique. Une occasion unique de découvrir le jeune baryton en récital, avant son retour à BOZAR en mars prochain, dans le légendaire Der Freischütz de Carl Maria von Weber !