20

La patineuse artistique Tonya Harding (Margot Robbie) a un talent naturel et sa voie semble toute tracée vers une sélection pour les Jeux olympiques. Mais Tonya n’est pas issue d’une famille particulièrement aisée. Ses tenues vulgaires et son comportement outrancier sont la bête noire du monde très strict du patinage. Entourée de personnes stupides, animées de bonnes et de mauvaises intentions, Tonya ourdit un plan pour prendre sa revanche sur sa principale rivale : l’angélique Nancy Kerrigan. L’un des plus grands scandales des États-Unis est en train de se jouer. L’histoire vraie de « I, Tonya » dresse un portrait hilarant et touchant d’une outsider dotée d’un immense talent qui la dépasse. Margot Robbie excelle dans le rôle de la fourbe Tonya Harding, tandis qu’Allison Janney interprète magistralement le rôle de la mère de Tonya. Le réalisateur Craig Gillespie (« Une fiancée pas comme les autres ») trouve dans « I, Tonya » un équilibre unique entre humour, violence et émotion.