19

Il fut un temps où le flamenco retentissait avec plus de vigueur à Bruxelles qu’à Séville. Dans les années 1960-1980, les migrants espagnols avaient pour coutume de clôturer leurs longues journées de travail en se retrouvant dans les restaurants des Marolles pour entonner des chants festifs dans le fracas des guitares et des percussions. Miguel Menéndez a sauvé de l’oubli ces trésors du passé en constituant une collection de quelques 200 enregistrements de ces soirées mythiques. Un livret-CD réunissant une sélection de titres phares verra bientôt le jour. À BOZAR, nous vous proposons de découvrir le projet et de revivre l’âge d’or du flamenco bruxellois.