18

Sauvage et impétueux, ce sont les termes qui reviennent sans cesse à propos des oeuvres d’Hugo Claus. Le peintre ne semble pas être dans la méditation, lorsqu’il s’adonne à la peinture. Il semble expulser les couleurs sous l’effet d’une crampe. Soit le résultat est étonnamment beau sur le plan esthétique, soit il est si sauvage, saccadé et bariolé que Gaétan Picon le cataloguait à juste titre d’hémorragies.

 

Plus d'infos: Maurice Verbaet Center