24

Kudsi Erguner ney, direction artistique – Tristan Driessens oud – Ridvan Aydinli chant – Muhittin Kemal Temel qanun – Ruben Tenenbaum violon – Robbe Kieckens percussions – Simon Leleux percussions – Burak Savaş chant – Hakan Erkaraman chant – Derya Türkan kemençe – Abdurrahman Düzcan chant

“Lâmekân Ensemble in an initiative which eloquently proves that true musical passion rises beyond all cultural, religious, and geographical borders.” (Kudsi Erguner)

Ces compositions figurent parmi les grands chefs-d’œuvre de la musique modale ottomane. Le concert présente une sélection d’œuvres qui, d’un point de vue musical et poétique, comptent parmi les plus émouvantes.

La cérémonie des derviches tourneurs est considérée comme une invitation et une préparation à l’état d’extase. La cérémonie est composée de deux étapes :

- une partie méditative qui consiste à écouter la récitation du Coran, le ney et des chants de louanges au Prophète Mahomet

- et l’extase à proprement parler, qui signifie être hors de soi à travers une émotion sublimant la joie et l’admiration devant la beauté, ou un état de grâce qui se manifeste par l’écoute de la musique savante sur les poèmes de Roumi.

Ces compositions figurent parmi les grands chefs-d’œuvre de la musique modale ottomane. Le concert présente une sélection d’œuvres qui, d’un point de vue musical et poétique, comptent parmi les plus émouvantes.

Pour ce concert à BOZAR, qui s’inscrit tout naturellement dans la série « tarab » consacrée à l’extase et à l’élévation par la musique, Erguner jouit du soutien de l’Ensemble Lâmekân. Lâmekân – qui signifie « non-lieu », un état d’élévation de l’esprit – est un jeune sextuor de chez nous qui se consacre à la musique classique turque. Sous la direction du musicologue et joueur d’oud Tristan Driessens, Lâmekân rend presque tangible la vie luxuriante et tumultueuse à l’époque de l’Empire ottoman.

BOZAR vous gâte ! Écoutez gratuitement la playlist "World" sur Spotify et découvrez toute la saison BOZAR MUSIC ’18-’19.