26

EUtopia explore la société idéale du point de vue des jeunes d’aujourd’hui. S’inspirant des lois et des réglementations européennes, les élèves ont évoqué, en compagnie de l’artiste Nayra Martín Reyes, un large éventail de questions européennes, y compris la culture, l’identité et les frontières ouvertes. Des jeunes Européens d’origines différentes se sont penchés sur des croyances communes et ont laissé libre cours à leurs énergies créatives. Pour le festival Next Generation Please!, un phare de six mètres, monument d’espoir et d’hospitalité couronné par le symbole lumineux d’EUtopia, sera installé dans le Hall Horta du Palais des Beaux-Arts. Le travail réalisé à Ténériffe a été filmé dans un documentaire.

Pourquoi dire « non » aux frontières ?
Parce que nous n’accepterons aucun ordre
Les êtres humains resteront libres
Tant que nous pourrons tous nous mettre d’accord
Brisons ces murs
Érigés par les loups
Manipulés par la politique
Nous ne nous laisserons pas prendre au piège
À nous de lancer les dés
Ils ne nous auront pas deux fois
Des nations construites par des hypocrites
Nous n’accepterons pas les stratégies de ceux
Qui sont frustrés par leurs petites bites
Nous refusons de nous soumettre
Quelqu’un a-t-il un jour avalé sa fierté ?
Dès aujourd’hui, nous restons unis
Rassemblons-nous


Artistes : Nayra Martín Reyes
Jeunes participants : Vrije Beeldende Kunst GO! Atheneum Anderlecht, 'Escuela de Arte y Superior de Diseño Fernando Estévez' (Tenerife)
Collaboration : Instituto Cervantes Bruselas, TEA museum (Tenerife) et Cabildo de Tenerife
Expert : Maite Morren
Thème : The Ideal State 
Résultat artistique : Monument/phare