21

Le slogan original, dans le Paris de 1968, était : Quand l'assemblée nationale devient un théâtre bourgeois, tous les théâtres bourgeois doivent devenir des assemblées nationales.
Quand le monde s’embrase, cela n’est pas sans conséquence pour les artistes. Mais quand un artiste devient-il un activiste et son art, de la propagande ? Et quelle est la mission d’une institution culturelle ? Quel est le rapport entre le secteur artistique d’une part et la politique et l’économie d’autre part ?

Le commissaire italien Giorgio De Finis a fondé il y a quelques années le Museo MAAM dans une usine servant de squat à Rome. La présence d’artistes protégeait les sans-papiers des descentes de police. Aujourd’hui, di Finnis dirige son propre département au musée d’art contemporain à Rome.
Avec les artistes Renzo Martens et Kamel BadernehDominique Willaert, directeur de l’atelier socio-artistique Victoria Deluxe à Gand, Dirk Snauwaert, directeur du WIELS et Els Rochette, directrice artistique de la maison des arts ouverte.
Discussion modérée par Marleen Wynants (BOZAR/Crosstalks).

Le saviez-vous ?

  • Travailleurs culturels de tous les pays, unissez-vous !

    Mai ‘68 s’est étendu au Palais des Beaux-Arts. Dans la soirée du 28 mai 1968, des artistes et écrivains s’étaient rassemblés dans un café bruxellois. Tous voulaient marquer le coup avec une action collective immédiate... Et quelle action !

    — publié le
  • Cuisiner avec le coeur

    Collectactif organise des tables d’hôtes, deux fois par semaine, ouvertes à tous. Le prix du repas – délicieux et équitable – est libre : les gens paient ce qu’ils veulent, ce qu’ils peuvent.

    — publié le