14

L’artiste allemand Sebastian Utzni (1981°) vit et travaille en Suisse depuis 2004. Il a réalisé une série de trente gravures sur bois dans des couleurs criardes, qui représentent la violence dans les médias et sur internet. Pour réaliser ce travail, il s’est inspiré des peintures de l’artiste du XVIe siècle Niccolo Circignani, abritées à la Basilica di Santo Stefano Rotondo al Celio, de Rome. Celles-ci représentent la torture des martyres à l’ère paléochrétienne. Les points communs entre les œuvres de l’époque et celles d’aujourd’hui sont frappants. Les extraits de la Bible, en latin, figurent aussi sur les peintures romaines. Les titres en anglais sont actuels. La disposition, dans la rotonde, rappelle la basilique romaine. Le choix de confronter d’abord le visiteur au dos des œuvres contribue à restituer l’atmosphère de la chambre de torture. Les couleurs vives soulignent la contemporanéité de l’œuvre.

Précédemment