26

Venez passer une soirée exceptionnelle avec deux groupes emblématiques du « blues du désert ». Terakaft et Doueh vous plongeront dans un mélange hypnotique de rock, de blues et de musique traditionnelle touarègue du Sahara.

Saviez-vous que la musique ancestrale des peuples sahraouis présente les traits caractéristiques du blues ? Une trame rythmique dépouillée, une voie narrative, des fondements mélodiques, des cordes et des thématiques centrales comme l’amour, la guerre et la difficulté de la condition humaine. Rien d’étonnant, en réalité, puisque qu’elles reflètent la vie rugueuse des hommes de cette région désertique, mais pas déserte ! 

S’étendant du Maroc aux confins du fleuve Sénégal, le Sahara est au carrefour des cultures arabo-berbères et centrafricaines, et des peuples sédentarisés et nomades, comme les Touaregs et les Sahraouis. Les caravanes et les échanges commerciaux ont contribué à développer un vaste patrimoine musical composé de voix et de rythmes communs, aujourd’hui disséminé en raison de conflits régionaux. En dépit de ces difficultés, Sahara Blues met à l’honneur la création artistique du Sahara dans sa globalité. Et débute avec deux groupes incarnant ce « blues du désert », joliment nommé « Assouf » (mélancolie) en tamasheq, la langue touarègue.

Terakaft

Le groupe Terakaft (caravane), originaire du nord du Mali, transmet à merveille la dimension hypnotique et rythmique du blues sahraoui. Historiquement lié à la musique indépendantiste touarègue, il est constitué de Kedhou Ag Ossad, chanteur et compositeur, Diara, guitariste et compositeur, et Sanou Ag Ahmed, bassiste. Leur dernier album Ténéré, sorti en 2015, est une ode à l’énergie communicative du blues touareg.

“Combines Western high-tech with earthy African roots in perfect calibration” (The MET)

Doueh

Cette ode anime également avec la même intensité le groupe Doueh. Originaire de Dakhla, ville du Sahara du Sud-Ouest du Maroc, cette formation familiale possède un son puissant, mêlant répertoire traditionnel hassani (patrimoine d’origine yéménite arabisé), pop, folk et blues. Doueh a récemment sorti Dakhla Sahara Session, un album enregistré avec le groupe Cheveu, trio de garage-rock français underground. Une rencontre improbable avec un résultat époustouflant, « un sound-clash entre deux univers situés à des années-lumière dans la galaxie musicale », une tension musicale exceptionnelle entre transe et contemplation.
“An electric guitarist who uses Western tonality as well as more traditional modes, he creates a sound that cuts through the mass of voices and drums around him" (The New York Times - 2007)

Afriquya

Afriquya vzw est un mouvement multiculturel qui vise à réunir différentes cultures et générations à travers la musique. La combinaison de musique traditionnelle et de beats électroniques est la bonne équation pour que tout le monde ait envie de danser ! Afriquya collabore aussi étroitement avec quelques organisations caritatives locales, qui reçoivent 20 % de ses bénéfices annuels. Afriquya organisera à BOZAR une série d’après-soirées à l’occasion d’un certain nombre de concerts de musique du monde.Chaque événement sera axé autour d’un thème spécifique en lien avec le concert et présentera différentes expériences et formes artistiques.

BOZAR vous gâte ! Écoutez gratuitement la playlist "World" sur Spotify et découvrez toute la saison BOZAR MUSIC ’18-’19.

Précédemment

Voir aussi