22

Amer Hlehel texte, comédien – Amir Nizar Zuabi mise en scène, traduction – Ashraf Hanna scénographie – Habib Shehadeh Hanna musique – Muaz Jubeh éclairages

Adapté du livre d’Adina Hoffman My Happiness Bears No Relation to Happiness et inspiré par le parcours du poète palestinien Taha Muhammad Ali, Taha est avant tout une œuvre émouvante qui retrace la vie et l’œuvre de l’artiste. Sa poésie raconte l’expérience des réfugiés et du million et de demi de Palestiniens qui restèrent en Israël après la Guerre d’indépendance en 1948-1949. La pièce reflète moins la tragédie d’un poète qu’elle ne célèbre à travers lui le triomphe de la vie. Elle restitue la vie pleine d’espoir de cet homme, en dépit de 50 ans au cours desquels il a perdu sa maison, son amour et ses amis.

Seul sur scène, l’écrivain et interprète palestinien Amer Hlehel réussit le tour de force de faire revivre Taha avec une présence scénique peu commune, pleine d’émotion, d’humour et d’une humanité totalement désarmante.

L'acteur, metteur en scène et dramaturge Amer Hlehel vit à Haïfa. Il a écrit plusieurs pièces dont Taha (Meilleure production – Asian Arts Award  – Édimbourg 2017) et a figuré dans nombre d'autres, incarnant notamment Caliban dans La Tempête de Shakespeare, mis en scène par David Farr à la Royal Shakespeare Company à Stratford-on-Avon. Au grand écran, il figure à l’affiche du film palestinien Le temps qu'il reste et de Paradise now, qui a remporté un Golden Globe. Hlehel est ancien élève du Sundance Institute Theatre Program.
Amir Nizar Zuabi est sans aucun doute l’un des plus importants metteurs en scène du Moyen-Orient. Sa première représentation à Ramallah lui a immédiatement valu un succès international. Il a notamment travaillé avec le Young Vic Theatre et la Royal Shakespeare Company en Grande-Bretagne. Il a mis en scène un Samson et Dalila (2009) controversé et ouvertement politique à l’Opéra flamand et fondé la ShiberHur Theatre Company en 2008.