16

Tatiana Frolova dramaturgie, mise en scène, éclairages, comédienne – Dmitrii Bocharov comédien – Vladimir Dmitriev comédien – German Iakovenko comédien – Ludmila Smirnova comédienne – Vladimir Smirnov son

« Je suis joyeuse, mais ce n’est pas tout à fait vrai. Qu’est ce qui ne va pas chez nous ? » C’est en ces termes – et en français – que Tatiana Frolova commence le spectacle. La directrice du théâtre KnAM y livre une vision peu réjouissante de la Russie d’aujourd’hui, relayant les craintes et les angoisses de la population, qu’elle a consignées à partir de témoignages recueillis dans sa ville natale, à Kosmomosk-sur-Amour.

Ce malaise est mis en perspective à travers un siècle d’histoire russo-soviétique, depuis la Révolution de 1917. Les témoignages enregistrés et les réactions des jeunes comédiens sur scène se succèdent, peignant le tableau d’une jeunesse qui ne parvient pas à se projeter dans l’avenir. On peut comprendre son désarroi, hérité de plusieurs générations de femmes et d’hommes inféodés à une idéologie ayant conduit des dizaines de millions d’hommes sur le chemin de la déportation et de la mort.
Ne manquez pas ce spectacle bouleversant et venez écouter une parole si longtemps étouffée qui se libère enfin.

Tatiana Frolova a créé en 1985 dans sa ville natale de Komsomolsk-sur-Amour (Extrême-Orient russe) le Théâtre KnAM, un des premiers théâtres indépendants de Russie. C’est dans ce lieu dont l’abréviation pourrait être traduite par ≪(venez) chez nous≫ que Tatiana Frolova fabrique avec très peu de moyens ses spectacles depuis trente ans. Isolée dans une ville plutôt hostile, elle déploie une exceptionnelle énergie pour faire vivre son théâtre et proposer aux habitants des œuvres contemporaines. En 2003, elle reçoit le prix du Président de la Fédération de Russie pour sa contribution au développement du théâtre contemporain en Russie. Depuis une douzaine d’années, elle s’est tournée vers le théâtre documentaire, un théâtre base sur le recueil de témoignages de vie.