20

Gianina Carbunariu concept – Ruxandra Maniu comédien – Ilinca Manolache comédienne – Alexandru Potocean comédien – Gabriel Răuță comédien – Bogdan Zamfir comédien – Dorothee Curio scénographie – Mihai Păcurar vidéo – Bobo Burlăcianu musique

En utilisant les conventions des artist talks, nous avons essayé de réunir différents points de vue : des situations où l’éthique, bien qu’elle fasse prétendument partie du discours, est mise de côté, soit par manque de volonté, soit par ignorance, négligence ou vanité, ainsi que des situations où l’éthique ne fait tout simplement pas partie de l’équation mise au point par les artistes, au nom de l’art.
Les six scènes de la performance sont inspirées par des discussions avec des spectateurs devant qui je me suis produite, ces dernières années, en Roumanie ou à l’étranger, ou par des interviews. Même si les ressemblances avec des personnes réelles ne sont pas fortuites, la performance n’entend pas associer un artiste spécifique avec un discours en particulier. Ce qui nous intéressait, c’était de comprendre la façon dont la responsabilité ou l’irresponsabilité des artistes émerge dans leur discours à propos de leur approche et du monde dans lequel ils vivent.
(Gianina Cărbunariu)

Née en 1977, Gianina Cărbunariu s'est formée dans la Roumanie postcommuniste. Le théâtre de Gianina Cărbunariu s'affiche brut, sans concession, oscillant entre énergie de la révolte et désillusion. Montées dans les théâtres du monde entier, ses pièces posent un regard alternatif sur la Roumanie contemporaine tout en nous interpellant, plus universellement, sur les représentations occidentales du progrès et de la réussite. Elles constituent aussi peut-être le germe d'un théâtre politique européen, venu de l'Est, qui reprend à bras-le-corps les questions du modèle d'intégration communautaire, des replis identitaires et de l'action collective.