18
Nass el Ghiwane

Nass el Ghiwane ensemble – Omar Essayd bendir – Rachid Batma percussions – Hamid Batma banjo – Allal Yaala banjo – Abdelkrim Chifa hazjhoezj

Amarg Fusion

Ahmed Ouarsass guitare, loutar – Jamal Oussfi batterie – Bouhssine Foulane rebab, violon – Karim Chekkouri piano

Nass el Ghiwane

Amarg Fusion

Amarg Fusion ensemble – Jamal Oussfi batterie – Moustaine Abderrahim guitare – Ali Faiq chant – Bouhssine Foulane rebab, violon – Rahal Bouaaddi guitare basse

Nass el Ghiwane

Nass el Ghiwane ensemble – Hamid Batma banjo

Amarg Fusion

Moustaine Abderrahim guitare – Karim Chekkouri piano – Rahal Bouaaddi guitare basse

Nass el Ghiwane

Nass el Ghiwane ensemble – Omar Essayd bendir – Rachid Batma percussions – Hamid Batma banjo – Allal Yaala banjo – Abdelkrim Chifa hazjhoezj

Amarg Fusion

Amarg Fusion ensemble – Ahmed Ouarsass guitare, loutar – Jamal Oussfi batterie – Moustaine Abderrahim guitare – Ali Faiq chant – Bouhssine Foulane rebab, violon – Karim Chekkouri piano – Rahal Bouaaddi guitare basse


En ouverture du Festival Moussem, deux groupes marocains se partagent la scène. Formés à la fin des années 1970 à Casablanca, les Nass El Ghiwane ont été qualifiés par Martin Scorsese de « Rolling Stones africains », c'est tout dire ! Quant à Amarg Fusion, originaire d'Agadir, il fusionne les chants traditionnels des Rwayes (troubadours du Souss) avec des arrangements modernes.