13

Un film de Patricia Niedzwiecki
Sous l’égide de l’Echevinat à la Culture de la Ville de Bruxelles.

Avec
Daniel Blumenthal, Aphrodite Patoulidou, Lilien Citrini, Yu Matsumoto & la Koninklijke Balletschool Antwerpen
 

Au bout de 4 ans et demis de lourde et pénible occupation et de privations de tout, la 2ème armée britannique du Général Dempsey, suivie le lendemain par la Brigade Piron, franchit les portes de Bruxelles et délivre la Ville, désertée par les Allemands. La nouvelle entraîne une liesse populaire inégalée, au rythme des Bruxellois et Bruxelloises qui se mettent à danser de joie et envahissent les rues où ne sévit plus le couvre-feu.
Ainsi s’achève le film R é t r o, 10ème opus de la collection Les trous de la mémoire, dont les premiers films sont projetés tant en Belgique qu’à l’étranger depuis ces dernières années.
Ces images de jeunes gens tout en sourires et rires assis sur les chars des armées de la Libération sont gravées dans la mémoire collective des enfants et petits-enfants des hommes et des femmes qui ont vécu cet immense soulagement. Pour la réalisatrice, les femmes artistes de sa famille, qui pianiste, qui, chanteuse ou danseuse. Le film montre à quel point la vie en temps de guerre est plus viable grâce aux artistes.
Les figures artistiques de R é t r o : Gustav Klimt, Gustav Mahler, Jean Cocteau, Sarah Bernhardt, Isadora Duncan, Loïe Fuller, Al Jolson, Pierre Dac … ressuscitent des moments d’histoire sur arrière-plan discret, mais prégnant, d’un siècle qui aura vécu successivement deux guerres mondiales et un entre-deux guerre de courte durée avec l’avènement du communisme, pour s’arrêter à la guerre froide.
Dans R é t r o, l’on crée, l’on chante, on joue du piano et l’on danse sur un volcan. Où l’on sent bouillonner un siècle épris de liberté.
 
Avant-première dans le cadre du 74ème anniversaire de la Libération de Bruxelles