20

En présence de l'artiste

Cela ne m’intéresse guère d’« africaniser » des récits occidentaux ; je préfère me réapproprier l’histoire de l’Afrique, me plonger dans son passé et ses traditions pour les restituer dans le contexte actuel. - Akosua Adoma Owusu

Akosua Adoma Owusu (1984) est une réalisatrice, productrice et cinéaste américaine d’origine ghanéenne dont les films traitent de la confrontation des identités. Elle interprète le concept de « double conscience » que l’on doit au sociologue et activiste des droits civiques W.E.B. Du Bois pour décrire l’expérience des Noirs-américains qui négocient une identité propre dans un contexte de discrimination et de dislocation culturelle. Owusu entend ainsi créer une troisième conscience ou espace cinématique. Dans ses films, féminisme, imaginaire queer et identités africaines entrent en interaction avec les cultures africaines, celle des Blancs-américains et des Noirs-américains.     

Les films d’Owusu ont été diffusés dans le monde entier et présentés lors de différents festivals de cinéma, et notamment à Rotterdam, Locarno, New York (New Directors/New Films) ou Londres (BFI London Film Festival). Ses œuvres figurent dans les collections permanentes du Whitney Museum of American Art, du Centre Georges Pompidou et de l’Indiana University Bloomington, qui abrite le Centre et les archives cinématographiques du cinéma noir. En 2015, IndieWire l’a classée parmi les 6 plus grandes femmes cinéastes avant-gardistes qui ont redéfini le cinéma.     

À l'issue de la projection, Akosua Adoma Owusu s'entretiendra avec Peggy Pierrot.