18

Le plasticien belge Honoré δ'O a réalisé spécialement pour le Festival culturel ASEM une installation musicale numérique. Avec le masque comme leitmotiv, il fait le point sur les frontières réelles et imaginaires entre l’Europe et l’Asie. Le flux ininterrompu d’images et de sons dans l’installation fait référence au statut fragile de l’art, qui, dans un monde écrasant, essaie de jeter les bases d’une société plus humaine et tolérante.

Honoré δ'O, né en 1961 à Oudenaarde, vit et travaille à Gand. Il réalise des installations in situ complexes, à travers lesquelles il invite le spectateur à tracer sa propre voie. En dehors de la Belgique (MuHKA, Mac’s, Middelheim, MADmusée, etc.), il a déjà exposé à Paris, Moscou, Stockholm et Lucerne. Il a aussi participé aux biennales de Sidney (2012), Busan (2007), Venise (2005) et Taipei (2004).