18

Farce légère et délicate, tout en lyrisme comique, Braquer Poitiers, nouveau film du cinéaste et metteur en scène belge Claude Schmitz, propose une réflexion sur l’aliénation au travail. Cette première projection bruxelloise sera précédée par celle de Rien sauf l'été, tourné peu avant avec la même équipe. Diplômé de l'INSAS, Claude Schmitz a présenté ses créations théâtrales dans le cadre du KunstenFestivaldesArts, au Théâtre National, à BOZAR et aux Halles de Schaerbeek. 

Braquer Poitiers (2018)
Prix du Public, FID Marseille 2018.
Grand Prix du Jury, Festival Internacional de Cine, Valdivia (Chili).

Thomas et Francis braquent Wilfrid, propriétaire d'un ensemble de carwash. Contre toute attente, celui-ci se montre ravi de cette compagnie qui s'impose à lui, venant égayer sa vie solitaire. « L’intrigue avance sans se presser, sans plus de conviction que nos deux braqueurs d’occasion. Car importe ici surtout une façon d’humour atmosphérique, si l’on peut dire, qui tient autant à la sobriété et à la précision de la mise en scène remarquable de Claude Schmitz qu’au jeu de la petite troupe des protagonistes, tous sidérants. » (Jean-Pierre Rehm). 

Rien sauf l’été (2017)
Grand Prix Europe et Mention des Distributeurs, Rencontres internationales du moyen métrage de Brive 2017.
C'est l'été. À la recherche de calme et désireux de quitter la ville, Olivier loue une chambre dans un château situé à la campagne. Au fil des jours et des activités estivales, le jeune homme fait la connaissance avec la faune qui gravite autour de la propriété.