15

Les artistes qui, au début des années 90, ont pris le langage numérique pour médium semblent avoir été influencés par leurs pairs qui, à la suite de Nam June Paik avaient choisi dans les années 60 de s’exprimer à travers la vidéo. L’exposition Mémoires Vives aborde cette hypothèse en suivant trois pistes : celle de l’utilisation des machines et de leur langage ; ensuite celle de la mémoire et partant de l’archive ; enfin celle de la multiplicité des écrans comme construction de nouveaux univers mentaux. Dans le cadre de cette exposition, BOZAR vous invite à une discussion autour de ces thématiques.

Jean-Marie Dallet, commissaire de l’exposition, et Don Foresta, ancien directeur du Centre culturel Américain à Paris, animeront un débat en présence des artistes de l’exposition : Steina et Woody Vasulka (ISL), Frédéric Curien, Anne Sedes et Marc Billon du collectif d’artistes SLIDERS_lab (FRA), Maria Barthélémy et René Sultra (FRA), Joost Rekveld (NLD) et Anne-Marie Duguet (FRA), directrice de la collection Anarchive.

Participeront aussi à cette conversation, Jinsuk Suh, directeur du Nam June Paik Art Center à qui l’on doit le prêt des œuvres exceptionnelles de l’artiste Nam June Paik et Halldór Runólfson (ISL), ancien directeur de la National Galerie of Iceland de Reykjavik.