16

Le réalisateur égyptien Mohamed Siam et l’experte belge du Moyen-Orient Ruth Vandewalle discutent des répercussions de la révolution arabe. Huit ans après le début du printemps arabe et la révolte sur la place Tahrir, au Caire, BOZAR estime qu’il est de la plus haute importance de projeter Amal, un documentaire de Mohamed Siam qui porte le nom d’une jeune fille de 14 ans frappée par la police durant les protestations. Ce film sur le passage à l’âge adulte suit Amal pendant les années ultérieures à la révolution et présente sa quête d’identité dans un pays en transition. La projection sera immédiatement suivie de la discussion, animée par Brigitte Herremans, experte du Moyen-Orient.

Mohamed Siam est un réalisateur de films de fictions ainsi que de documentaires. Membre de l’Académie Oscars, il est aussi un Ami de Sundance, IDFA et de la Fabrique des Cinémas du Monde. Ses films ont été projetés au NYFF, à Karlovy Vary et à Carthage, où il a remporté le Tanit d’or en 2018 et le Prix pour la Meilleure image en 2017. Sa récente réalisation Amal était sélectionnée comme film d’ouverture au IDFA 2017. Il a également remporté le Prix du Jury de Sheffield et le Prix FidaDock, ainsi que le Prix Robert Bosch Film et le Prix de Thessalonique. Siam est un membre universitaire et réalisateur actuellement résident à l’Université Américaine de Paris.

Ruth Vandewalle est une réalisatrice de documentaires et chercheuse belge. Elle a terminé son master en études du Moyen-Orient et arabe au Caire, où elle est basée depuis 2009, et a commencé à travailler comme reporter durant le Printemps arabe, en 2011. Depuis, elle couvre l’actualité de tout le Moyen-Orient, produisant de nombreux reportages pour différents médias européens.