22

Portrait de la réalisatrice pendant le tournage du film Zama.   Un sentiment en apparence invisible – quelque chose de transcendantal – plane sur les films de Lucrecia Martel. L’idée de réaliser un portrait de son processus créatif lors du tournage du film Zama est née de mon envie de révéler une partie de ce mystère, de cette magie. Loin d’être un reportage « sur les coulisses du film », Light Years a été conçu comme un film secondaire, indépendant de Zama. Un documentaire intime qui nous permet de découvrir ce qui se passe dans la tête de la réalisatrice au moment de la création.
À quoi pourrait bien ressembler un film avec Lucrecia comme personnage principal ?  

La projection précédé par une selection de courts-métrages de Lucrecia Martel, avec une introduction de Mariana Cadenas (Peliculatina Festival) :

Leguas (2015, 12', Argentine/Brésil)

Pescados (2010, 4', Argentine)

Nueva Argirópolis (2010, 8', Argentine)