17

Belgian National OrchestraHugh Wolff direction – Vadim Repin violon

Programme

Go, solo n° 1 pour orchestre Pascal Dusapin
Concerto pour violon et orchestre n° 2, op. 63 Sergueï Prokofiev
Symphonie n° 7, op. 92 Ludwig van Beethoven


LA MUSIQUE COMME UTOPIE

Un orchestre entier peut-il jouer le rôle de soliste? En général, l’orchestre accompagne un soliste, comme le violoniste vedette Vadim Repin dans le Deuxième Concerto de Prokofiev. Avec ce concerto, ce dernier voulait s’éloigner des compositions traditionnelles ; il voulait simplement un arrangement de pure musicalité. Un concert au caractère cosmopolite ; le compositeur russe l’ayant rédigé durant une tournée en Europe de l’Ouest.
Il arrive également que l’orchestre se comporte tel un organisme, comme dans la Septième Symphonie de Beethoven, qui en est l’exemple parfait… Une utopie musicale.
Et pourtant, le compositeur contemporain Pascal Dusapin a écrit sept Solos pour orchestre. Dans la première partie de ces solos orchestraux, on décèle la lutte entre « une frénésie rythmique et une souplesse mélodique », selon le compositeur. La musique tente de ne faire qu’un, tiraillée entre deux instincts opposés. L’un tente obstinément de revenir à l’unisson mélodique initial tandis que l’autre tente justement d’y mettre fin. La bataille est engagée ! « Go » : c’est le titre approprié qu’a choisi Dusapin pour cette première partie, « parce qu’il indique en anglais une résolution ferme et sans appel – “on y va !” –, mais aussi parce qu’il fait référence au célèbre jeu de stratégie chinois dont le but est la constitution de territoires en utilisant un matériel des plus simples ».
 

Le saviez-vous ?

  • Un compositeur français à Bruxelles

    Portait: Pascal Dusapin

    Qu’est-ce qui réunit le violoniste Renaud Capuçon, l’organiste Olivier Latry, le Quatuor Danel, le Belgian National Orchestra et l’Orchestre symphonique de la Monnaie ? Réponse : le portrait que BOZAR consacre au compositeur français Pascal Dusapin. Une résidence qui s’imposait puisque ce musicien surdoué qui s’illustre dans tous les genres – musique soliste, de chambre,  symphonique, vocale… –, a noué de longue date une relation privilégiée avec la Belgique et la Monnaie.

    — publié le