16

Belgian National OrchestraStanislav Kochanovsky direction – Nikolai Lugansky piano

Programme

Capriccio espagnol, op. 34 Nikolay Rimsky-Korsakov
Concerto pour piano et orchestre n° 2, op. 16 Sergueï Prokofiev
Symphonie n° 5, op. 64 Pyotr Tchaïkovsky


DIFFÉRENTS DES AUTRES

Créer de la musique russe à l’état pur et assurer sa préservation. Tel était l’objectif du Groupe des Cinq, un groupe influent de compositeurs russes, parmi lesquels Nikolaï Rimski-Korsakov. Dans ce contexte, le titre Capriccio espagnol peut donc étonner. Pourtant, l’intérêt pour d’autres styles musicaux exotiques est justement caractéristique du travail des Cinq qui cherchaient, en définissant l’Autre, à renforcer leur propre identité.
Piotr Ilitch Tchaïkovski n’en avait que faire des convictions des Cinq, mais tous étaient en bons termes. La Cinquième Symphonie de Tchaïkovski va au-delà des frontières et des croyances nationales, constituant dès lors un chef-d’oeuvre musical purement abstrait à ne pas manquer.
Outre ces grands thèmes politiques et nationalistes, la musique exprime toujours des sentiments humains universels. Ainsi, par respect et par chagrin, Prokofiev dédia son Concerto n° 2 à Max Schmidthof, son camarade étudiant, ami et pianiste qui mit fin à ses jours. Le pianiste russe Nikolai Lugansky est le soliste de cet hommage.