20

Belgian National OrchestraHartmut Haenchen direction – Lukáš Vondráček piano

Programme

Concerto pour piano et orchestre n° 1, op. 15 Johannes Brahms
Symphonie n° 5 Anton Bruckner


BRUCKNER/BRAHMS #2

Comme de nombreux autres artistes, Bruckner n’a vraiment été apprécié qu’après sa mort. La popularité de ses symphonies a crû énormément au XXe siècle, notamment grâce à la montée en puissance du trente-trois tours, qui convenait admirablement bien à leur longueur et à leur structure répétitive. Un développement que ni Bruckner ni ses contemporains critiques n’auraient pu prédire.
Le Premier Concerto pour piano de Brahms fut quant à lui profondément marqué par la perte d’un compositeur estimé. Selon les historiens son introduction grave et menaçante est une réaction directe à la tentative de suicide de Robert Schumann. Brahms vivait chez lui et sa femme Clara à cette époque et leur était très redevable. Une amitié intime se noua alors entre Brahms et Clara Schumann. C’est à elle que Brahms dédia la deuxième partie de ce Concerto pour piano dans laquelle il peint, selon ses propres mots, son « tendre portrait ».
Hartmut Haenchen dirigera ce concert dans le cadre du cycle dédié à Bruckner ensemble avec le Belgian National Orchestra, durant lequel toutes ses symphonies seront jouées. Plus tard cette saison, il interprétera également la Septième de Bruckner en combinaison avec le Deuxième Concerto de Brahms.