10

Nous n’y échappons pas. Les caméras intelligentes sont omniprésentes et nos empreintes digitales apparaîtront bientôt en surbrillance sur nos cartes d’identité. Quant aux données des destinataires de nos appels et de nos sms, elles seront bientôt conservées par les autorités. Mais ces mesures améliorent-elles réellement notre sécurité ?
Le thème de la sécurité a pris une importance de plus en plus centrale dans les débats, au niveau politique comme à la maison et entre amis. Ces mesures sont-elles un mal nécessaire ou les choses sont-elles allées trop loin ? Faut-il choisir entre la sécurité et la liberté ou est-ce là un faux dilemme ?

Ce soir, cinq éminentes personnalités politiques flamandes se penchent sur la problématique de la sécurité.  Koen Geens (CD&V), Hans Bonte (SP.A), Stefaan Van Hecke (Groen), Tim Vandenput (Open VLD) et Sophie De Wit (N-VA) croisent le fer dans un débat autour de deux grandes questions sur ce thème : le retour des combattants syriens et les techniques d’identification de demain. Paul Van Tigchelt (directeur de l’OCAM, l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace), Rosamunde Van Brakel (directrice du Privacy Salon et chercheuse à la VUB) et Kati Verstrepen, présidente de la Ligue flamande des droits de l’Homme, encadrent le débat sur le plan du contenu. Le débat sera suivi d'une réception.