16

L’exposition TENDENCIES met en lumière des œuvres qui questionnent autant qu’elles incorporent des innovations scientifiques et technologiques. Pour sa quatrième édition, elle interroge notre rapport aux futurs possibles, qu’ils soient dystopiques ou utopiques. Les installations sonores et visuelles de six artistes, Marjolijn Dijkman, Jerry Galle, Mikkel Rørbo, Kris Verdonck, Pierre Jean Giloux, le collectif SEAD sont rassemblées pour provoquer un effet de surplomb (« overview effect »), comme celui ressenti par certains astronautes lorsqu’ils observent la Terre depuis l’espace et prennent conscience de la fragilité de la vie.

L’intelligence artificielle nous aidera-t-elle à habiter la Terre en bonne intelligence avec l’ensemble des êtres vivants ou au contraire nous dévoilera-t-elle nos propres limites et celles de notre mode de développement ? TENDENCIES tente de répondre…

 

Commissaire : Raphaël Stevens, chercheur indépendant, essayiste, auteur de 'Comment tout peut s’effondrer' avec Pablo Servigne (Seuil, 2015), 'Petit traité de résilience locale' avec Agnès Sinaï (ECLM, 2015) et 'Une autre fin du monde est possible' avec Pablo Servigne et Gauthier Chapelle (Seuil, 2018).

Précédemment