26

1998, région du Kivu, à la frontière entre le Congo (ex-Zaïre) et le Rwanda. Alors que la deuxième guerre du Congo fait rage, le sergent Xavier, héros de guerre rwandais, et le jeune soldat Faustin perdent la trace de leur bataillon. Ils se retrouvent alors isolés et sans ressources pour faire face à la jungle la plus vaste, la plus dense, et la plus hostile du continent. Éprouvés par la faim, la soif et la maladie, ils devront faire face à leurs propres tourments, et à ceux d’un territoire ravagé par la violence.

 

Après avoir obtenu son diplôme de réalisateur à l’école de cinéma Cinecours en 2008, Joël Karekezi a tourné son premier court-métrage The Pardon (Le Pardon) en 2009 avec le soutien de Maisha Film Lab. Le premier long-métrage de Joël Karekezi, Imbabazi (Le Pardon), a bénéficié d’une bourse de développement du festival international du film de Göteborg. Il a de plus remporté le NILE GRAND PRIX 2014 au Luxor African Film Festival et le prix de BEST DIRECTOR au International Images Film Festival For Woman 2014. En 2012, son scénario The Mercy of the Jungle (La Miséricorde de la jungle) a gagné le prix CFI du projet le plus prometteur au Marché du Film de Durban. Il a également été sélectionné à Cannes pour La Fabrique des Cinémas du Monde 2013, au Locarno Open Doors 2014, à l’Atelier Grand Nord 2015, au Forum de production de Namur 2015 et aux Rencontres de Coproduction Francophone à Paris 2015.