12

Le krump est un mode d'expression artistique, un langage de danse urbaine qui allie la quête de soi avec le positionnement social d'un groupe marginalisé. Il puise ses racines dans la danse tribale africaine où il s'agit de saisir par son corps l'énergie de son ancrage (la terre) pour la transmettre, pour créer une ligne invisible avec les esprits (le ciel). Le krump, né de la colère de la rue,  permet de situer des jeunes marginalisés socialement, parce qu'il dit par le biais de la danse, comment ritualiser le combat et la violence sans y sombrer.
​​​​​​​Les jeunes krumpers liégeois vivent le krump. Ils se sont construits, se sont forgés une identité avec cette danse. Danser le krump leur a permis de se trouver et de faire entendre leur voix. La création proposée pour Next Generation Please! raconte comment on dépasse les frontières, comment, en créant son passage, on cherche une élévation de l’esprit, un enrichissement de son état de présence. Que ce soit dans le freestyle ou dans la créa, les danseurs se donnent eux-mêmes entièrement.


Young participants: Young people from the youth centre 'La Baraka': Patribe, Gaize, Sasha, Victoria, Hiba, Siham, Kenza, Anissa, Edjona, Sarah, David
Artists: Hendrickx Ntela (choreographer), Catherine Lévêque (video maker and photographer) 
Expert: Jonathan Collin (socio-anthropologist)
European partner: SKG Anarchy (Lyon, France)
Theme: Borders, Afro-European identity
Final output: Video and audio installation, two krump live-performances, one dialogue between the krumpers and the socio-anthropologist Jonathan Collin 


PERFORMANCE
Jeudi 09.05 - 18:15 - Horta Hall

CREATION/PERFORMANCE ET DÉBAT 
Mardi 21.05 - 20:00 - Studio