13

La plasticienne Ana Mendieta (1948-1985) était l’une des artistes cubaines les plus influentes. On retrouve plusieurs thèmes récurrents dans son œuvre, comme le genre, l’identité et la mort, établissant ainsi des parallèles entre le corps et la nature. L’utilisation fréquente de sang dans son travail visait à dénoncer l’oppression des femmes. Dans leur performance « Squat, Bend, Kneel and Die », la metteuse en scène Judith Sánchez Ruíz (JSR Company), la performeuse Moya Michael et le musicien Oreste Noda ont trouvé l’inspiration pour rendre hommage à Mendieta. Dans cette chorégraphie expérimentale teintée d’une bonne dose de symbolisme, des sujets comme l’appartenance ethnique, la culture et la foi sont abordés. Autant de thèmes chers à Mendieta.