12

Une occasion exceptionnelle de rencontrer l’auteur phare de la Génération X !

Bret Easton Ellis n’a rien perdu de sa verdeur ni de sa modernité : il twitte en virtuose, vient de réaliser une publicité pour St Laurent et maîtrise les codes de la viralité comme personne. Ou si, peut-être comme un certain Donald Trump, ce président honni qu’il adore nous voir détester. Dans White, recueil d’essais paru cette année, il évoque plusieurs sujets politiques et de société, évoque son parcours d’écrivain, et se met à nu comme il ne l’a peut-être jamais fait jusqu’ici. Une fois encore, il ouvre le débat : nihiliste, réactionnaire ? Il se voit avant tout comme un moraliste.

Né en 1964 à Los Angeles, Bret Easton Ellis a l’âge de ses personnages lorsqu’il publie Moins que zéro (1986), son premier roman, très bien reçu par la critique. Son style triomphe ainsi dans American psycho (1991), mettant en scène un yuppie psychopathe et serial killer. A ce jour son roman le plus controversé, c’est aussi celui qui le fait accéder au rang de personnalité emblématique de la pop culture et de la scène littéraire américaines. Ses romans se déploient comme un univers cohérent où les personnages récurrents se croisent.

À BOZAR Bret Easton Ellis s'entretiendra avec la journaliste Ine Roox.