16

Igor est garde-forestier dans la taïga sibérienne. Blessé par balle en poursuivant des braconniers, il se retrouve un jour à l’hôpital où on lui diagnostique une maladie mortelle. Le médecin lui donne maximum deux mois. Cette annonce va bouleverser du tout au tout sa vie jusqu’ici paisible.   
L’homme qui a surpris tout le monde est la version moderne d’un conte populaire sibérien qui raconte l’histoire d’un homme qui tente de tromper la Faucheuse en se travestissant en femme. Mais si Igor décide aussi de prendre l’apparence d’une femme pour le peu de temps qui lui reste à vivre, ce n’est pas pour duper qui que ce soit. Ce qu’il veut, c’est faire éclater la vérité avant que la mort ne l’emporte.  Malade en phase terminale, il ne tarde pas à susciter la haine des villageois qui l’avaient pourtant soutenu juste après l’annonce du diagnostic. Ce film va toutefois bien au-delà de la thématique du genre. Grâce au jeu tout en sensibilité d’Evgeniy Tsyganov, dans le rôle d’Igor, L’homme qui a surpris tout le monde est aussi l’histoire de la vulnérabilité d’un corps, d’une identité et d’une place dans la société.