16

En presence du réalisateur Clara Lopéz Rubio et Baltasar Garzon (avocat de Julian Assange)​​​​​​​

Dans la guerre menée pour l’avenir d’internet, la protection des données personnelles et la liberté d’expression, deux hommes mènent une lutte acharnée : Julian Assange, fondateur de Wikileaks menacé d’extradition vers les États-Unis et l’ancien juge espagnol Baltasar Garzon, célèbre pour avoir permis l’arrestation de Pinochet.  En cas d'extradition, Assange pourrait être condamné à une peine à perpétuité ou, pire encore, à la peine capitale. Avec un accès unique à l'ambassade équatorienne où Assange était réfugié depuis 2012, le film témoigne des années de travail de ces hommes hors du commun et de leur combat pour la liberté. À la tête d'une équipe juridique internationale, Garzón dirige une affaire complexe, aux implications politiques profondes, dont l'issue aura une incidence sur la liberté d'information dans le monde entier. En prenant la défense du fondateur de WikiLeaks, Garzon souhaite empêcher le monde occidental de s'éloigner de ses valeurs fondamentales de liberté d'expression et d'accès à l'information car les révélations de Wikileaks montrent que nos gouvernements prennent de nombreuses mesures pour contrôler les opinions de leurs citoyens.

Après la projection, il y aura un débat posant ces questions : Comment le cas Assange teste nos démocraties ? Quelle est l'importance des informations révélées par WikiLeaks ? Qu’avons-nous fait pour défendre celui qui a révélé le visage caché de nos régimes politiques ?  Que peuvent faire les Nations-Unis, le Parlement Européen pour défendre ses droits ? Quel est le destins des journalistes lanceurs d'alèrtes?

Avec la réalisatrice Clara López Rubio, Baltasar Garzón l'avocat et le coordinateur de la défense juridique de Julian Assange, Stefania Maurizi, journaliste d’investigation pour le quotidien La Repubblica et auteure de « Dossier Wikileaks: Segreti Italiani »., Maria Aréna Présidente de la Commission des Droit de l'Homme au Parlement Européen et de Claude Moraes, Député au Parlement européen pour la Commission "Liberté civile, Justice et Affaires intérieures".