21

Le deuxième programme s’intéresse à une série de réalisateurs japonais connus ou plus confidentiels et entend explorer différentes formes d’expérimentation filmique des années 60 à 80. À une époque où le sexe, la violence et la politique prennent une place de plus en plus importante au cinéma, dans l’art et la photographie au Japon et dans le reste du monde, ce programme relègue ces sujets à l’arrière-plan pour se concentrer sur les possibilités offertes par la représentation filmique, la perception, la temporalité linéaire, la répétition et la surcharge sensorielle. À l’aide de différentes techniques (tirage optique, refilmage, boucles, surimpression), ces films montrent comment la déconstruction d’un matériau original donné peut générer des constellations inattendues et ouvrir la voie à la formulation de nouvelles structures cinématographiques.