19

Le joueur de bandonéon et compositeur argentin Astor Piazzolla (1921-1992) a révolutionné le tango. Son « tango nuevo » aux influences jazz et classiques a fait de lui une figure controversée dans son pays, révolution et tradition ne faisant pas bon ménage.
Astor a reçu son premier bandonéon à l’âge de neuf ans, de la part de son père. Vingt ans plus tard, il avait atteint les limites du tango. À la recherche de son propre style, il est parti étudier la composition pianistique à Paris au début des années 50. Là-bas, il a réalisé qu’il restait malgré tout un tanguero. Une carrière foisonnante, principalement en Europe et aux États-Unis, a suivi.
Pour ce documentaire, le fils d’Astor, Daniel, s’est basé sur sa collection privée. Des images uniques de nombreuses performances et des films familiaux intimes sont combinés à du matériel d’archives pour dresser un portrait saisissant de Piazzolla : un homme assuré, obstiné et passionné, mais surtout un vrai virtuose. Les commentaires de Daniel révèlent sa relation compliquée avec son père. Des enregistrements d’heures de conversation entre Piazzolla et sa fille, Diana, offrent une plongée rare dans l’esprit d’un génie musical.
 

Voir aussi