28

En publiant en 2019 son essai intitulé La Dignité ou la Mort. Éthique et politique de la race (Éditions de la Découverte, 2019), le philosophe décolonial français Norman Ajari propose de renouer avec l’histoire méconnue de la pensée radicale des mondes noirs : les révoltes d’esclaves, la négritude, les usages révolutionnaires du christianisme en Amérique du Nord et en Afrique du Sud… Il existe une conscience historique noire, rappelle-t-il, de Du Bois à Mandela, en passant par Fanon, Malcom X et bien d’autres figures. 

« La pensée noire du présent est dès lors héritière de leurs consciences et de leurs réflexions… » Aujourd’hui comme hier, analyse Ajari, la lutte contre l'oppression, la déshumanisation et pour la dignité restent centrales pour les Afro-descendants. Comment cette conscience historique inspire-t-elle et guide-t-elle les nouveaux mouvements afro-décoloniaux en Belgique et en France? Quels liens et circulations existent entre les milieux académiques, activistes et artistiques décoloniaux de ces deux pays ? Les obstacles d’hier sont-ils les mêmes aujourd’hui ? Autant de questions qui seront abordées au cours de cette conversation. 

Avec: Norman Ajari (philosophe), Pascale Obolo (cinéaste, commissaire d'exposition, rédacteur en chef du magazine d'art Afrikadaa) et Mireille-Tsheusi Robert (formatrice, auteure, fondatrice du collectif décolonial belge Bamko). La discussion sera modérée par Joachim Ben Yakoub (auteur et chercheur).
​​​​​​​
Une séance de signature des ouvrages publiés par les intervenants sera organisée à l’issue du débat.