25

Belgian National OrchestraDavid Reiland direction – Katharine Dain soprano – Sophie Harmsen alto – Thomas Walker ténor – Thomas E. Bauer baryton – Chœur Symphonique Octopus

Programme

Sinfonia (Esther, HWV 50a) Georg Friedrich Haendel
Symphonie, Hob.I:44, "Funèbre" Joseph Haydn
Requiem, KV 626 Wolfgang Amadeus Mozart


La Symphonie n° 44 de Haydn porte le surnom de « Funèbre ». En effet, Haydn trouvait son troisième mouvement, Adagio, si réussi qu’il exprima le désir qu’il soit joué le jour de son enterrement. À son décès en 1809, ce fut pourtant le Requiem de Mozart qui résonna dans l’église...
L’ultime composition de Mozart baigne dans une ambiance mystérieuse. Un sombre messager semblant venir d’un autre monde lui aurait commandé un requiem. Mozart y travailla jour et nuit mais mourut avant de terminer l’œuvre… D’autres compositeurs, pour la plupart des élèves de Mozart, le firent sur ordre de sa femme. Elle ne voulait manifestement ni se voir obligée de rembourser l’avance donnée par le messager (qui travaillait, en vérité, pour le comte excentrique Frans von Walsegg), ni passer à côté du reste de la somme promise. C’est en partie grâce au succès du film Amadeus, plutôt basé sur la tragédie Mozart et Salieri de Pouchkine que sur des faits historiques réels, que le Requiem de Mozart est aujourd’hui l’une de ses œuvres les plus connues et les plus appréciées.