28

Belgian National OrchestraHartmut Haenchen direction – Gil Shaham violon

Programme

Ouverture en sol mineur Anton Bruckner
Variations sur un thème de Haydn, op. 56a Johannes Brahms
Concerto pour violon et orchestre, op. 77 Johannes Brahms


En raison des nouvelles mesures relatives au Covid-19, cet événement n'aura malheureusement pas lieu. Si vous êtes en possession d'un ticket pour cet événement, toutes les informations qui vous seront utiles sont reprises ici. ​​​​​​​

Brahms et Bruckner avaient à peu près le même âge, vivaient à Vienne et se consacraient à la composition de musique absolue. Sans le vouloir, ils devinrent des adversaires : d’un côté Bruckner – qui, en nouveau wagnérien allemand, s’imposa dans le genre symphonique cher aux tenants de la tradition – et de l’autre Brahms, vénéré par ses admirateurs comme le seul successeur légitime de Beethoven.
Ce concert commence avec l’Ouverture en sol mineur, une œuvre composée par Anton Bruckner alors qu’il poursuit ses études musicales auprès d’Otto Kitzler, dans la ville autrichienne de Linz. Bruckner avait alors 38 ans. Quelques années plus tôt, après avoir été tout un temps organiste et enseignant à Saint-Florian, il avait décidé de prendre la composition vraiment au sérieux et de se remettre à l’étude de la musique. Même si plus tard, il n’allait guère attacher de valeur aux œuvres composées pendant cette période, il ajouta à d’innombrables reprises cette Ouverture en sol mineur à ses plus grandes symphonies.   
Le Concerto pour violon de Brahms se caractérise par une structure profondément symphonique. Dans cette œuvre, le violon n’a pas pour rôle de mettre en avant la virtuosité de l’instrumentiste. Véritable « primus inter pares », il prend largement part au développement des motifs musicaux. Bien qu’il ait d’abord été considéré comme injouable (« Ce n’est pas un concerto pour violon, mais contre lui » – Hans von Bülow), le Concerto pour violon de Brahms occupe aujourd’hui une place privilégiée dans le cœur de nombreux solistes et chefs d’orchestre.