24

« Vous faites quoi comme métier? Je suis compositeur. Et ça se passe comment? Je suis couché en travers de la vie et la vie me traverse, comme tout le monde » (Autobiographie n°14). Il y a deux ans disparaissait Luc Ferrari, compositeur prolifique et décontracté. Créateur de presque rien et de petites enfilades, hétéroclites et composites, Luc Ferrari étudie les accidents et les sons tendus, tautologue, promeneur musical, surimpressioniste, cinéaste pour les oreilles, danseur organique à têtes multiples, chanteur pour le corps.

Formé par Arthur Honegger et Olivier Messiaen, Ferrari collabore avec Pierre Schaeffer (« l'inventeur » de la musique concrète) à la création du Groupe de Recherche Musicale à la fin des années 1950. Actif jusqu'à la fin de sa vie, il travaille aussi avec des musiciens tels que DJ Olive et Erik M.

Ferrari entretenait un rapport privilégié avec le cinéma : outre le caractère très cinématographique de nombre de ses oeuvres, il avait également composé pour des films et co-réalisé en 1965/1966 une série de documentaires/entretiens, Les Grandes Répétitions, consacrée à des compositeurs contemporains. En prélude à l'intégrale de cette série mythique, très rarement présentée, cette programmation permettra notamment de voir deux portraits du compositeur.

En collaboration avec Brunhild Ferrari et Fabrizio Terranova.

Précédemment