12
Brussels Philharmonic - het Vlaams Radio Orkest

Brussels Philharmonic Octopus Kamerkoor en BarokorkestTomoko Taguchi soprano – Annelies Dille mezzo – Szabolcs Brickner ténor – Sébastien Parotte basse – Bo Holten chef de chœur

Punkte Karlheinz Stockhausen
Symphonie n° 9, op. 125 Ludwig van Beethoven

Brussels Philharmonic - het Vlaams Radio Orkest

Brussels PhilharmonicVlaams Radio KoorMichel Tabachnik direction – Szabolcs Brickner ténor

Brussels Philharmonic - het Vlaams Radio Orkest

Bo Holten chef de chœur

Brussels Philharmonic - het Vlaams Radio Orkest

Brussels PhilharmonicVlaams Radio Koor Octopus Kamerkoor en BarokorkestMichel Tabachnik direction – Tomoko Taguchi soprano – Annelies Dille mezzo – Szabolcs Brickner ténor – Sébastien Parotte basse – Bo Holten chef de chœur

Punkte Karlheinz Stockhausen
Symphonie n° 9, op. 125 Ludwig van Beethoven


Au cours de ses deux siècles d’existence, la Neuvième de Beethoven s’est trop souvent vue réduite à un hymne, quand elle n’est pas ramenée à une sonnerie de téléphone. On a tendance à oublier que rarement les voix ont été aussi malmenées que dans la cinquième partie de la Neuvième. Et que jamais on n’a mieux écrit pour l’orchestre que dans les quatre autres parties. Ajoutons-y encore pour faire bonne mesure Punkte de Stockhausen. Un gourou lui aussi, mais plus consentant que Beethoven.

Précédemment