22

Stefan Hertmans : « Les Braises, le plus célèbre roman de Sándor Márai, raconte l’histoire de deux amis qui se retrouvent au crépuscule de leur vie. Ils sont inévitablement confrontés aux conséquences du secret qu’ils ont gardé durant toute leur existence. Ce secret est lié à une passion, mais ses retombées sur leur amitié sont universelles. Malgré l’atmosphère extrêmement suggestive et tendue, le mystère reste entier. La mentalité d’une classe et d’une époque est ainsi illustrée en détails. »

Traduction française : Les Braises (Le Livre de Poche)

Le club de lecture néerlandophone est placé sous la direction de Stefan Hertmans. Celui-ci est non seulement un auteur flamand de premier plan, mais il a également enseigné la littérature et l’analyse de texte pendant des années, faisant ainsi lire et réfléchir une ou deux générations d'étudiants sur des questions artistiques et sociales.

A propos de Sándor Márai
Né en 1900 à Kassa, en Hongrie, Sándor Márai fait ses études à Leipzig, puis vit à Francfort, Berlin et Paris, avant de rentrer dans son pays où il devient, dans les années 30, un auteur adulé. Tombé dans l'oubli après 1948, date de son exil en Europe puis en Californie, il se suicide, à San Diego, en 1989. Son uvre a été redécouverte dans les années 90. Le roman La Sur, qui succède aux Braises, est le dernier que Márai publia en Hongrie, en 1946.

A propos du livre
A travers la dramatique confrontation de deux hommes autrefois amis, Les Braises évoque cette inéluctable avancée du temps. Livre de l'amitié perdue et des amours impossibles, où les sentiments les plus violents couvent sous les cendres du passé, tableau de la monarchie austro-hongroise agonisante, ce superbe roman permet de redécouvrir un immense auteur dont l'oeuvre fut interdite en Hongrie jusqu'en 1990.