26

Ravi Shankar, décédé il y a tout juste un an, fut le grand maître du sitar qu’il popularisa à partir des années soixante en l’enseignant notamment aux Beatles. On peut le voir à l’œuvre dans l’extrait du documentaire de Howard Worth Raga présenté dans l’exposition. De nombreux artistes, parmi lesquels John Cage, Philip Glass, le violoncelliste Yehudin Menudin et John Coltrane, furent inspirés par sa personnalité et son instrument.

Dominique De Guchteneere au sitar et Jean-François Opdebeeck à la basse électrique ont créé le Tansen Project. Les harmoniques du sitar répondent au groove de la basse électrique. Métissage des sons et des rythmes, du jazz à l’Electro en passant par le blues et la musique traditionnelle. Des influences d’Ananda Shankar, de Collin Walcott, de John Scofield.