21

Après la Chine et le Brésil, au tour de l’Inde d’être le centre du festival
Europalia. Avec pour thème la rencontre, ce dernier expose la richesse
du patrimoine (multi-)culturel d’un sous-continent au croisement des
civilisations.
Dans le cadre d’europalia.india, BOZAR MUSIC partage sa programmation
selon deux grands axes. Le premier rejoint l’exposition Indomania en
mettant l’accent sur la rencontre et les échanges entre Inde et Occident.
Plusieurs musiciens incarnent un tel phénomène. On compte parmi eux
La Monte Young, figure majeure du mouvement minimaliste influencée par
la musique indienne, mais aussi John McLaughlin et son nouveau projet à
la croisée des univers musicaux, Remember Shakti. L’aspect pluriel de la
culture indienne constitue le second axe. Il ne peut être mieux représenté
que par le Ramayana. Après avoir voyagé aux quatre coins de l’Asie, cette
épopée hindoue s’est vue transposée dans différentes cultures, donnant
naissance à de véritables monuments nationaux. Pour n’en citer qu’un, le
kecak - forme de théâtre - indonésien s’invite à BOZAR. Un événement
unique à expérimenter !

Précédemment