16
Jean-Guihen Queyras

Jean-Guihen Queyras violoncelle – Alexander Melnikov piano

Cinq pièces dans le ton populaire, op. 102 Robert Schumann
Sonate pour violoncelle et piano n° 3, op. 69 Ludwig van Beethoven
Variations sur "Bei Männern, welche Liebe fühlen" (Mozart, Die Zauberflöte), WoO 46 Ludwig van Beethoven
3 kleine Stücke, op. 11 Anton Webern

Jean-Guihen Queyras

Alexander Melnikov piano

Sonate pour violoncelle et piano n° 3, op. 69 Ludwig van Beethoven

Jean-Guihen Queyras

Variations sur "Bei Männern, welche Liebe fühlen" (Mozart, Die Zauberflöte), WoO 46 Ludwig van Beethoven
Sonate pour violoncelle et piano, op. 19 Sergueï Rachmaninov

Jean-Guihen Queyras

Jean-Guihen Queyras violoncelle – Alexander Melnikov piano

Cinq pièces dans le ton populaire, op. 102 Robert Schumann
Sonate pour violoncelle et piano n° 3, op. 69 Ludwig van Beethoven
Variations sur "Bei Männern, welche Liebe fühlen" (Mozart, Die Zauberflöte), WoO 46 Ludwig van Beethoven
3 kleine Stücke, op. 11 Anton Webern
Sonate pour violoncelle et piano, op. 19 Sergueï Rachmaninov


Voilà deux solistes de premier plan, chez qui la musique de chambre tient une place privilégiée. Ils se connaissent intimement et jouent très souvent ensemble, notamment en trio avec la violoniste Isabelle Faust. Pour vous, ce soir, ils ont concocté un programme à prédominance romantique, avec Schumann, Beethoven et Rachmaninov. Et au milieu de tous ces déferlements, les pièces minimalistes de Webern, qui disent tellement en si peu de notes. Un concert tout en contrastes !