06

Christian Arming direction – Mihoko Fujimura mezzo

Programme

Vorspiel und Liebestod (Tristan und Isolde) Richard Wagner
Kindertotenlieder Gustav Mahler
Symphonie n° 2, op. 61 Robert Schumann


19:00 ENCADREMENT: Introduction et rencontre avec Christian Arming 

Au fil du XIXe siècle, la mort mise en musique inspire régulièrement le sublime. En témoignent l’Isoldes Liebestod (1865) de Wagner avec ses extases orchestrales ou les Kindertotenlieder de Mahler (1905), cycle mélodique inspiré par les émotions d’un père affecté par la disparition de ses enfants. Créée à Leipzig, en 1846, la Symphonie n° 2 de Schumann confirme par ses côtés sombres que la beauté peut naître d’une certaine noirceur.