23
Olivier Bertrand

Olivier Bertrand commissaire

Olivier Bertrand

Olivier Bertrand

Olivier Bertrand

Olivier Bertrand commissaire


Fidèle à la tradition de ses grandes expositions monographiques, le Palais des Beaux-Arts présente près de 200 œuvres du peintre belge Théo Van Rysselberghe, chef de file avec Seurat et Signac du mouvement néo-impressionniste. Une première bruxelloise, par le concepteur de « Rik Wouters ».

Le commissaire Olivier Bertrand reprend pour Van Rysselberghe (1862-1926) la même formule gagnante qu'en 2002, au Palais des Beaux-Arts : mêler aux icônes du peintre (La Fantasia, portraits de Maus et de Verhaeren, Barques sur l'Escaut, etc.) ses œuvres moins connues, inédites ou que l'on croyait perdues. L'exposition s'ouvre ainsi sur les deux tableaux que Van Rysselberghe avait présentés au premier salon des XX et dont l'un d'eux pendait tout bonnement dans la bibliothèque des sciences humaines de l'ULB ! Olivier Bertrand nous le confirme : « L'enjeu, c'est de présenter le peintre sous son meilleur jour et sous un jour nouveau. » A cette occasion, l'artiste se dévoilera sous toutes ses facettes - peintre, aquafortiste, illustrateur, sculpteur, voire même créateur de meubles - et sera confronté à ses contemporains, comme Seurat, Signac ou Khnopff. Laissez-vous séduire par ce génie de la couleur et de la lumière, entièrement voué à l'art pour l'art.

Précédemment