11

Absinthe: muse ou sorcière? Source d'inspiration pour de nombreux écrivains et artistes à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, la «Fée verte» est aussi accusée d'en avoir rendu plus d'un fou: c'est après en avoir consommé que Van Gogh se coupa l'oreille, que Verlaine tira sur Rimbaud et que Hemingway écrivit ses pages les plus hallucinées… La boisson a fait de récentes apparitions au cinéma, dans des films avec Leonardo DiCaprio et Johnny Depp. Non! Le Palais des Beaux-Arts ne vous pousse pas au vice: il vous convie à une soirée en compagnie du groupe belge Absynthe Minded: set acoustique, projections de films et une performance de Jules Deelder. L'occasion aussi de visiter (gratuitement) l'exposition Le désir de la beauté. La Wiener Werkstätte et le Palais Stoclet.