09
Salzburger Marionettentheater : 4 opéras, 16 heures de musique, concentrés en une seule soirée. De grandes oeuvres présentées en format de poche... sans pour autant en être diminuées

Salzburger MarionettentheaterCarl Philip von Maldeghem mise en scène – Philippe Brunner conception musicale – Christian Floeren décors – Eduard Stipsits éclairages – Marie-Eve Musy actrice – Yoann Moëss acteur

Salzburger Marionettentheater : 4 opéras, 16 heures de musique, concentrés en une seule soirée. De grandes oeuvres présentées en format de poche... sans pour autant en être diminuées

Carl Philip von Maldeghem mise en scène – Philippe Brunner conception musicale – Christian Floeren décors – Marie-Eve Musy actrice

Salzburger Marionettentheater : 4 opéras, 16 heures de musique, concentrés en une seule soirée. De grandes oeuvres présentées en format de poche... sans pour autant en être diminuées

Marie-Eve Musy actrice


Voilà déjà cent ans que le Salzburger Marionettentheater enchante le public avec ses opéras en miniature, dans lesquels des marionnettes tiennent le rôle principal. Les marionnettistes leur donnent des traits humains et des émotions plus vraies que nature. Contrairement aux chanteurs d’opéra en chair et en os, ces marionnettes peuvent voler, faire des saltos, bref tout ce qu’exige le plus fabuleux libretto. Le Salzburger Marionettentheater propose aujourd’hui l’épopée magistrale de Wagner, Der Ring des Nibelungen, en version compacte, le temps d’une soirée. Partant de ce drame de plus de 16 heures, le metteur en scène Carl Philip von Maldeghem a fait des choix pertinents, qui ne nuisent en rien à la force de la musique ou du récit. Bien au contraire : c’est un Wagner des plus « digestes » qui est proposé au public - le rire étant aussi de la partie. Ces surprenantes marionnettes modernes dialoguent avec deux acteurs qui évoluent en dehors du cadre du théâtre de marionnettes. Une association d’ « acteurs » qui dépoussière le Ring avec un spectacle des plus contemporains. Quelques-uns des plus grands chanteurs de l’histoire de l’opéra prêtent leur voix aux marionnettes, par le biais d’enregistrements légendaires du Wiener Philharmoniker sous la direction de Georg Solti.