08

Le jeune et talentueux écrivain syro-palestinien Ghayath Almadhoun vient à BOZAR à l’occasion de la projection de son film, The Celebration, une œuvre à mi-chemin entre le cinéma et la poésie. Il y associe un poème portant sur la guerre actuelle en Syrie à des images de Berlin bombardée en 1945. Après la projection, il prendra part au débat aux côtés d’autres réalisateurs syriens.

De père palestinien et de mère syrienne, Almadhoun est né dans un camp de réfugiés palestinien. En 2008, il s’établit à Stockholm. Sa poésie adopte un ton tantôt léger et ironique, tantôt grave et dramatique, mais elle est toujours empreinte d’une grande émotion. Celle-ci découle de la nostalgie de sa patrie ainsi que du profond sentiment de culpabilité animant ce jeune intellectuel qui a quitté son pays natal. Almadhoun est traduit dans une multitude de langues européennes et a déjà été l’invité de nombreux festivals de poésie. En 2014, il a contribué avec la poétesse suédoise Marie Silkeberg au projet de BOZAR LITERATURE Poésie pour Anish Kapoor.