RADAR

5 questions pour Ray Chen

Cette saison, Ray Chen, coqueluche du public belge, est en résidence au Palais des Beaux-Arts, la salle dans laquelle sa carrière prit son envol.

Ray Chen Instagram
Ray Chen Instagram

1. Quel genre de musique préférez-vous ?
Je passe 90 % de mon temps à écouter et étudier la musique classique. Comme la plupart des musiciens, je vis et respire au son de la musique classique, mais ce n’est pas pour autant que nous n’aimons de temps à autre plonger la tête sous l’eau et aller à la découverte d’un autre univers. Dès que j’ai un peu de temps libre, j’écoute un tas de musiques différentes. J’ai bien quelques groupes préférés comme Radiohead, The XX, Flight Facilities et Daft Punk. 

Flight Facilities - Stranded feat. Broods, Reggie Watts & Saro (Official Video)

2. C’est à BOZAR que vous avez remporté le prestigieux Concours Reine Elisabeth en 2009. Qu’est-ce que cela signifie pour vous de jouer à Bruxelles ?
Bruxelles est le lieu où tout a commencé pour moi. Ma victoire au Concours Reine Élisabeth a complètement bouleversé ma vie : en un jour, je suis passé du statut de simple étudiant à celui de professionnel internationalement reconnu. À cette période, j’ai vécu pendant deux mois à Bruxelles et je m’y suis fait beaucoup d’amis. Aujourd’hui encore, chaque fois que je suis en ville, je séjourne dans ma famille d’accueil d’alors. Je suis submergé par une vague de nostalgie quand je reviens à Bruxelles. Et je considère en outre comme un honneur de bénéficier d’un portrait à BOZAR cette saison.

Ray Chen Instagram
Ray Chen Instagram

Mon concert à BOZAR en mars 2017 fut mémorable en raison d’un moment très particulier. J’étais au milieu du troisième mouvement du Deuxième Concerto de Prokofiev lorsque ma corde de mi s’est cassée ! Je suis rapidement passé à la corde de la et j’ai joué le passage tout en haut de la corde. Dans les trois secondes qui ont suivi, quand l’orchestre avait quelques mesures de tutti à jouer, j’ai rapidement échangé mon violon avec celui du Konzertmeister et lui ai lancé une corde de mi de réserve, que j’ai toujours dans la poche de ma veste – et tout ça sans manquer un temps ! On peut même voir un petit film de ce moment sur YouTube.

Ray Chen breaks string during performance

3. Vous engagez consciemment et activement le dialogue avec votre public, souvent à travers des clips humoristiques sur les médias sociaux. Pourquoi y attachez-vous une si grande importance ?
Un musicien est un communicateur. Nous nous concentrons sur le public quand nous sommes sur scène, alors pourquoi ne pas le faire off stage ? Les médias sociaux le permettent de manière fantastique. Je les utilise surtout pour l’éducation musicale et pour réunir des fonds pour mes œuvres caritatives. Le contenu plus axé sur le divertissement, par exemple sous la forme de ces petits films humoristiques, permet d’atteindre les jeunes générations ; nous devons être conscients qu’aucun public n’est jamais trop jeune pour apprécier la musique classique ! Je fais beaucoup pour ça, au point que des parents m’écrivent : “Notre fils/fille de six ans est un(e) grand(e) fan grâce à vos clips humoristiques ; à présent que vous venez dans notre ville, nous voulons montrer à notre enfant le “côté sérieux” de Ray Chen.” C’est très cool !

Ray Chen Comedy vids Vol. 2

4. Avec qui souhaiteriez-vous jouer dans l’avenir ?​​​​​​​
Ma violoniste préférée pour le moment est Janine Jansen, elle est donc évidemment sur ma “wish list”. Tout comme Yo-Yo Ma, parce que c’est la personne la plus généreuse qui soit. Et si je pouvais un jour enregistrer avec The XX, l’un de mes groupes préférés, alors je mourrais le plus heureux des hommes.

The xx - Say Something Loving (Official Music Video)

5. Si vous n’étiez pas été violoniste, de quel instrument joueriez-vous ? Et si vous n’étiez pas musicien, que feriez-vous dans la vie ?​​​​​​​
​​​​​​​
Si je devais choisir un autre instrument, je choisirais le violoncelle. Mais je ne pense pas que j’y serais bon… Et si je n’étais pas musicien, j’essayerais de devenir réalisateur !

Voir aussi