RADAR

CONCRETE UTOPIA

GROS PLAN SUR LE CINÉMA ET L’ARCHITECTURE CROATES

En Croatie, les années 60 et 70 ont été marquées par une croissance généralisée, qui se traduisait dans l’industrialisation, l’urbanisation et la recherche d’une troisième option sur l’échiquier géopolitique. L’optimisme ambiant trouvait son expression dans l’art contemporain, ainsi que dans l’architecture moderniste. Dans le même temps, le cinéma se révéla être un bon support pour questionner cet optimisme et le confronter à des questions plus sombres, dissimulées sous la joyeuse surface des apparences.

Concrete Utopia offre une brève introduction à l’histoire artistique et sociale : un dialogue entre passé et présent, optimisme et doute, utopie et réalité. Le programme est organisé autour de Slumbering Concrete, une série télévisée novatrice qui se penche sur l’héritage de l’architecture socialiste et les vestiges de ses chefs-d’œuvre. Des thèmes identiques ou similaires sont abordés dans une sélection de grands classiques du cinéma croate, dans lesquels l’architecture sert d’élément scénaristique, de métaphore ou d’instrument pour exprimer l’air du temps.

Disponible sur Vimeo du 28/04/2020 > 05.05.2020 avec ce code : CU2020

SLUMBERING CONCRETE #1 - SAŠA BAN

Slumbering Concrete est une série documentaire en deux saisons qui se penche sur l’architecture moderniste socialiste en Croatie et en Yougoslavie dans les années 60 et 70, époque à laquelle certaines des œuvres les plus ambitieuses de l’architecture moderne ont vu le jour. L’épisode « Brief Encounters Along the Adriatic Highway » nous embarque sur la Magistrala, la route qui a transformé en profondeur la vie sur la côte croate et a ouvert la voie au développement touristique. « Vehicles of Emancipation » se concentre sur les centres culturels et éducatifs pour travailleurs : bâtis en vue de l’émancipation socialiste de l’homme, ils ont uniformisé l’éducation, la culture, le divertissement, le sport et la vie politique et ont donné vie à de nouveaux styles de vie et formes architecturales.

SLUMBERING CONCRETE #2

Le parc des expositions de Zagreb (« Zagreb Fair ») faisait partie intégrante de l’identité de la ville et était l’endroit par excellence où présenter les dernières innovations technologiques et les modes de vie contemporains. Première grande construction sur la rive sud de la Save, ce projet visionnaire entendait créer le nouveau grand centre de la Zagreb moderne. Même si cette ambition n’a jamais été totalement satisfaite, le parc des expositions de Zagreb – avec ses 560.000 mètres carrés, ses 40 pavillons, ses 12 kilomètres de route asphaltée et sa propre station de pompage – est aujourd’hui un bien culturel protégé et le témoin silencieux d’un avenir potentiel.

SLUMBERING CONCRETE #3

La ville de Split offre un exemple fascinant de continuité urbaine, de l’Antiquité à l’époque moderne. Cet épisode est dédié au projet urbain inachevé de Split 3, l’un des quartiers modernistes socialistes les plus avant-gardistes au monde. Construit dans les années 70 par l’équipe d’architectes slovènes Mušič, Bežan et Starc, ce complexe répond aux principes modernistes des villes autonomes. Le quartier se veut un reflet de la société dans le patchwork architectural fascinant de Split.

KUĆA NA PIJESKU (HOUSE ON THE SAND) - IVAN MARTINAC

Après avoir séjourné à l’étranger, un architecte rentre chez lui, à Split, où il se suicide peu après. À l’aide d’une cassette audio trouvée dans ses affaires, l’un de ses amis essaye de comprendre pourquoi il a mis fin à ses jours.  

Seul long métrage d’Ivan Martinac, l’une des figures clés du cinéma croate underground et avant-gardiste, House on the Sand est un classique du cinéma croate de la fin du modernisme. Sa mise en scène et son cadrage sont largement inspirés de l’architecture et du design intérieur du quartier résidentiel de Split 3, où se déroule l’histoire.

Ivan Martinac (1938 – 2005) était un artiste aux multiples facettes, à la fois réalisateur, poète, auteur et peintre, notamment. Il a étudié l’architecture, avant de se spécialiser dans le cinéma, et a réalisé plus de 50 courts métrages qui ont inspiré les scènes underground et expérimentales ainsi que les ciné-clubs de Split, Beograd et Zagreb.

Disponible sur Vimeo du 28/04/2020 > 05.05.2020 avec ce code : CU2020

Voir aussi